Exhibition

« SAXON MINING TREASURES »

exposition1

Fifty or so objects from the Bochum Museum, originating from Saxon mines from the 17th to 19thcenturies, will be exhibited at Tellure for the 2016 seasonal opening.

An exceptional event will be the uniting of 12 small statues in polychrome wood from Saint-Mariens miners from the 18th century. Eight of these statues belong to collections at the Alsace Museum in Strasbourg. The four other missing statues were discovered in the Bochum Museum collections. 

Indeed a strange story to tell after two centuries of being dispersed! Engraved-bone Saxon parade axes, mine officer cleavers, precious Meissen porcelain, parade uniforms and many other items of this extraordinary Saxon mining heritage will be exhibited at the entrance of Tellure.

The very distinct hierarchy in Saxon mines is also seen through a series of parade sabres and swords which are visible in our display cases.

The magnificent costumes of Saxon officers and mine directors can be admired on a set of polychrome pictures from the time. The tormented periods of our local history didn’t preserve this mining heritage from Saint-Mariens from the 16th to 18th centuries. This temporary exhibit is also the time for visitors to get a good idea of this singular Saxon mining art which was also present in the lives of miners from our valley.

 

Exhibition « Water Spirits »

Exposition composée de 12 à 24 photographies en tirage d’art sur dibond et caisse américaine laquée noire en format 60×40 et 2 à 4 photographies en tirage d’art sur dibond en format 90×60.

Des textes et poèmes de Dominique Heymès accompagnent ces photographies.

 

Dominique Heymès :

” L’exposition “Les Esprits de l’eau” révèlera, j’en suis certain, le rêve et le lien fort qui m’unit avec la nature, ses mystères, ses secrets et bien sûr ses esprits.

A l’origine de ma démarche artistique, le besoin profond de créer et de sublimer le quotidien par un regard attentif, sensible et poétique. J’aborde la photographie comme une peinture ou même une musique avec une invitation à entrer en résonance avec la vie qui m’entoure.

Eperdument amoureux de la nature et des grands espaces, je profite de mes voyages à travers le monde, pour poursuivre une sorte d’appel intérieur et de quête de la lumière.

La photographie, comme l’écriture me permettent d’entretenir des liens privilégiés avec le rêve et l’émerveillement.
Je me définis comme un architecte du sonore et du visuel car je ne souhaite pas dissocier l’un et l’autre.”