Exposition

« TRESORS MINIERS SAXONS »

exposition1

Une cinquantaine d’objets du musée de Bochum, provenant des mines saxonnes, du 17ème au 19 ème siècle, seront éxposés à Tellure pour la saison d’ouverture 2016.
Un événement exceptionnel sera la réunion des 12 statuettes en bois polychromes des mineurs saintmariens du 18ème siècle. Huit de ces statuettes font parti des collections du Musée Alsacien de Strasbourg. Les quatre autres statuettes manquantes ont été découvertes dans les fonds du musée de Bochum. Etrange histoire que ces retrouvailles après deux siècles de dispersion !!!!!
Des haches saxonnes de parade en os gravé, des hachereaux d’officier de mine, de précieuses porcelaines de Meissen, des uniformes de parade et bien d’autres objets de cet exceptionnel patrimoine minier saxon seront exposés dans l’entrée de Tellure.

Les périodes troublées de notre histoire locale n’ont pas favorisé la conservation de ce patrimoine minier saintmarien du 16ème au 18ème siècle, Aussi, cette exposition temporaire sera l’occasion pour le visiteur de se faire une idée précise de cet exceptionnel art minier saxon qui était également présent dans l’univers des mineurs de notre vallée.

Les magnifiques personnages miniers en porcelaine de Meissen, les uniformes de parade avec les accessoires, les tableaux et gravures d’époques et une foule d’autres objets de cet art populaire très pointu forcent encore aujourd’hui l’admiration du collectionneur ou visiteur de musée et d’exposition thématiques.
Le Bergbaumuseum de Bochum en Allemagne est une institution qui regroupe et expose au public un nombre impressionnant d’objets techniques et de tradition minière allemande. De l’outil commun à l’objet d’art minier le plus préçieux, en passant par les modèles réduits des types d’exploitation de filons, tout est mis en valeur pour le plus grand plaisir du public de ce musée.

Exposition « Les Esprits de l’eau »

Exposition composée de 12 à 24 photographies en tirage d’art sur dibond et caisse américaine laquée noire en format 60×40 et 2 à 4 photographies en tirage d’art sur dibond en format 90×60.

Des textes et poèmes de Dominique Heymès accompagnent ces photographies.

 

Dominique Heymès :

 » L’exposition “Les Esprits de l’eau” révèlera, j’en suis certain, le rêve et le lien fort qui m’unit avec la nature, ses mystères, ses secrets et bien sûr ses esprits.

A l’origine de ma démarche artistique, le besoin profond de créer et de sublimer le quotidien par un regard attentif, sensible et poétique. J’aborde la photographie comme une peinture ou même une musique avec une invitation à entrer en résonance avec la vie qui m’entoure.

Eperdument amoureux de la nature et des grands espaces, je profite de mes voyages à travers le monde, pour poursuivre une sorte d’appel intérieur et de quête de la lumière.

La photographie, comme l’écriture me permettent d’entretenir des liens privilégiés avec le rêve et l’émerveillement.
Je me définis comme un architecte du sonore et du visuel car je ne souhaite pas dissocier l’un et l’autre. »