LE BIJOU

« ALCHIMIE DE L’INTEMPOREL »

 

L’exposition vous invite à entrer dans le monde raffiné, mystérieux et aux multiples facettes de la bijouterie joaillerie à travers l’univers d’un créateur alsacien Daniel Koch. Son parcours inspiré par 40 années d’expérience ose plus que jamais le mariage passionné des matières pour donner naissance à deux collections originales : « Bijoux nature » et « Série Prestige ».

Votre voyage débutera par un émouvant retour aux sources à travers d’anciens outils et un établi d’époque et se poursuivra jusqu’à la découverte des techniques actuelles qui en sont les héritières.

Vous suivrez le geste et les étapes de la conception du bijou et appréhenderez ainsi toute la diversité et la richesse de la créativité de l’artiste.

« Eclosion », « Floraison Tropicale », « Isis », « La Vouivre », « Terre Sauvage » et « Chamane » sont les six bijoux d’exception qui vous révèleront leur éclat et leur rayonnement lors de cette exposition.

Les collections « Bijoux nature » et « Série Prestige » puisent leur singularité dans la rencontre entre l’éphémère du monde végétal, la grande profondeur de la minéralité et le précieux du métal.

Ce sont notamment l’écorce du sous-bois, le bambou ou encore la bruyère et la pomme de pin qui nourrissent l’inspiration de l’artiste et forment la matière raffinée qui sert de tremplin à sa conception.

Daniel Koch sublime alors l’éphémère de ces éléments naturels par l’alchimie de son procédé technique : la fonte à cire perdue, qui les fait renaître dans l’éclat intemporel du bijou.

 

Les magnifiques personnages miniers en porcelaine de Meissen, les uniformes de parade avec les accessoires, les tableaux et gravures d’époques et une foule d’autres objets de cet art populaire très pointu forcent encore aujourd’hui l’admiration du collectionneur ou visiteur de musée et d’exposition thématiques.
Le Bergbaumuseum de Bochum en Allemagne est une institution qui regroupe et expose au public un nombre impressionnant d’objets techniques et de tradition minière allemande. De l’outil commun à l’objet d’art minier le plus préçieux, en passant par les modèles réduits des types d’exploitation de filons, tout est mis en valeur pour le plus grand plaisir du public de ce musée.

EXPOSITION PHOTOGRAPHIES :
STALAGMITES

Proposée par Albert Russ

Tellure propose une exposition photographique intitulée

«Les stalagmites dans tous leurs états »
Originaire de Slovaquie, Albert Russ, photographe émérite, s’est passionné pour les fameuses stalagmites qui prennent naissance chaque année dans nos cavités lors de la chute des températures en dessous de -15°C. En effet, ces formations éphémères n’existent que pendant une très courte période, ce qui oblige l’artiste à une réactivité importante.

De l’Islande à l’Autriche, en passant par la Slovaquie, l’artiste capture ces
images exceptionnelles au fil des années, et des saisons … et nous livre ici une
partie de son travail de la naissance de la stalagmite jusqu’à sa disparition, de
l’infiniment grand à l’infiniment petit.

EXPOSITION MINÉRALOGIQUE
LES MINERAIS DE CUIVRE

Proposée par l’association Strasbourgeoise des Amis de la Minéralogie (ASAM) en collaboration avec
l’Ecole de l’Observatoire des Sciences de la Terre (EOST) de Strasbourg / Cuivre

Fidèle à sa tradition, Tellure propose une exposition minéralogique avec des pièces provenant de collections privées sur le cuivre, telles que le cuivre natif, la malachite, l’azurite, la chalcopyrite… Ainsi, le visiteur pourra se rendre compte des différents aspects que peut revêtir le cuivre à l’état naturel. Cette thématique est particulièrement bien adaptée au parc Tellure et à sa mine St Jean Engelsbourg, dont l’exploitation du cuivre a occupé la dernière phase d’activité. Ici, le cuivre se
trouvait essentiellement sous forme de chalcopyrite. Cette exposition permettra aussi de découvrir les différentes utilisations possibles de ce minerai et les sites d’extraction dans le monde.

EXPOSITION
LES TRÉSORS MINIERS DE SAXE

Proposée par Frédéric Kuhn

Compte tenu de son succès en 2016, l’exposition est reconduite pour une nouvelle saison au parc Tellure.

Une cinquantaine d’objets du musée de Bochum, provenant des mines saxonnes, du 17ème au 19ème siècle, seront éxposés à Tellure. Un événement exceptionnel est la réunion des 12 statuettes en bois polychromes des mineurs Sainte Mariens du 18ème siècle. Huit de ces statuettes font parties des collections du Musée Alsacien de Strasbourg. Les quatre autres statuettes manquantes ont été découvertes dans les fonds du musée de Bochum. Etrange histoire que ces retrouvailles après deux siècles de dispersion !